Au risque d’en décevoir certains, être un bon manager ne s’improvise pas. Loin d’être un simple titre sur une carte de visite, ce poste requiert certaines compétences essentielles afin de mener à bien les missions qui lui sont dévolues.

Savoir communiquer

Présider une réunion, conduire un entretien individuel, définir des objectifs sont autant de situations récurrentes dans le quotidien du manager. Une communication claire et précise est donc primordiale. Elle permet non seulement de garantir de bons résultats sur le long terme, mais aussi d’affirmer au mieux votre leadership dans une optique d’échange continu avec vos collaborateurs.

Avoir l’esprit pragmatique

Diriger une équipe implique d’avoir la tête froide, d’assumer ses responsabilités et de prendre des décisions concrètes. En clair, le bon manager est toujours l’homme ou la femme de la situation, celui ou celle qui conseille, négocie et trouve des solutions.

Oser déléguer

Souvent vécu comme une perte de contrôle, savoir déléguer s’impose pourtant là comme une qualité majeure. Elle permet de créer un lien de confiance réciproque avec vos collaborateurs tout en valorisant leur travail.

Cultiver la positive attitude

Un bon manager se doit d’être positif, souriant et dynamique en toutes circonstances. Il sait transformer un échec en leçon, l’optimiser pour mieux motiver ses troupes et rebondir. Toute difficulté est une occasion d’apprendre afin d’avancer de plus belle.

Privilégier la transparence

Savoir instaurer un climat de confiance et de respect mutuel fait partie des must. A ce titre, il convient d’être clair et de faire preuve d’honnêteté envers votre équipe. Une ligne de conduite qui se révèle être un véritable atout pour tisser des relations stables et pérennes avec vos collaborateurs. Que les nouvelles à annoncer soient bonnes ou mauvaises, l’hypocrisie, le mensonge et la manipulation sont à proscrire.

Pratiquer l’écoute et l’empathie

Le quotidien d’une équipe est fait de hauts et de bas. Un bon manager s’attache à apprendre à connaître les personnes avec lesquelles il travaille. Rester disponible et à l’écoute, encourage au dialogue. Cela permet non seulement de désamorcer voire d’anticiper d’éventuels conflits latents, mais aussi de valoriser l’esprit d’initiative tout en étant reconnaissant du travail fourni.

 

Vous l’aurez compris, être un bon manager exige des compétences essentielles qui tout en respectant l’individualité de chacun contribuent à garantir une réussite collective. De quoi faire de vous le meneur motivant et inspirant d’une équipe gagnante.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici