Toute personne désirant partager ses connaissances et ses expériences peut devenir un formateur. C’est un métier pas encore très connu et souvent confondu avec celui d’un enseignant. Pourtant, des qualités sont nécessaires.

Le métier de formateur

À la différence d’un enseignant d’une école, le formateur a pour rôle de former des adultes. Il partage ses compétences et expériences pour aider les salariés ou les futurs salariés à maîtriser leur métier.

Avant de devenir formateur, la personne doit posséder un diplôme ou certificat dans le domaine de l’éducation. Vous avez deux options : suivre des études spécifiques dans la matière ou suivre une formation de formateur.

Il existe des cursus courts et longs pour ce métier. Le cursus court vous permet d’avoir une licence professionnalisant dans le domaine de l’éducation. Vous aurez ainsi un diplôme de niveau bac+2. Après ce cursus, vous avez la possibilité de poursuivre vos études pour atteindre le niveau bac+3 jusqu’à bac+5 (cursus long). Après quelques années selon l’établissement de votre choix, vous aurez un master en science de l’éducation.

Pour la formation de formateur, un diplôme de niveau bac ou équivalent vous est requis avec expérience professionnelle. La durée de ce cours est relativement courte par rapport aux études spécifiques.

Avoir suivi une formation de formateur pour adultes ne suffit pas dans ce métier, d’autres compétences sont requises : le savoir-faire et le savoir-être.

Le savoir-faire

Posséder une solide expérience sur la formation qu’il dispense est nécessaire. Avoir des années d’expérience vous rend plus crédible en tant que prestataire.

Le formateur doit également maîtriser les réglementations en vigueur et adapter son cours en fonction des changements. Pour rester pertinente la formation doit être mise à jour et s’adapter en fonction des participants.

Le savoir-être

Pour transmettre ses connaissances à son auditoire, le formateur doit être capable de prendre la parole en public. Sa capacité d’adaptation est souvent mise à l’épreuve, il doit savoir adapter son cours en fonction de chaque public de différents niveaux.

Il doit être réceptif avec les participants pour mieux les accompagner à surmonter leur difficulté. Pour transmettre ses connaissances, le formateur doit faire preuve de créativité, et animer la salle pour solliciter l’enthousiasme du public.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici