Il est bon que l’expérience utilisateur d’un site web soit au top. C’est une nécessité pour que le taux de conversion soit important. Un audit UX est un passage obligé pour savoir quelle est la situation du site en matière d’UX. Ce travail reste l’affaire de l’UX designer. Lorsqu’un projet UX lui est confié, il fait un audit du site concerné afin de savoir si les internautes y trouvent facilement les informations qu’ils recherchent. Découvrez comment ce processus est mené.

Le contenu d’un audit UX

Si vous suivez une formation UX design de qualité, vous serez tout de ce que c’est qu’un audit UX et comment le réaliser. Notez qu’il s’agit d’une approche scientifique qui sert à approuver des décisions de conception ainsi que des décisions commerciales. À partir d’un audit UX, l’UX designer est sûr d’avoir élaboré une bonne stratégie avant de la mettre en œuvre. 

Il existe plusieurs techniques pouvant être mises en œuvre pour faire un tel audit sur clap-metropole-lilloise.fr. Celles-ci permettent d’identifier les points faibles du site et de déterminer comment les acheteurs effectuent leurs conversions. Un audit UX aide également à trouver des idées pour la conception d’une solution optimale en fonction de la cible.

Se mettre à la place de l’utilisateur : un préalable

Pour faire un bon audit, l’UX designer doit absolument se mettre à la place de l’utilisateur. Ainsi, il se fera une idée précise de leur ressenti lorsqu’ils naviguent sur le site. À partir de là, ce sera facile de poser les actes qui s’imposent pour améliorer l’expérience. Se mettre à la place de l’utilisateur est un exercice qui invite à prendre du recul. Pour se simplifier la tâche, l’UX designer a l’habitude d’utiliser des personas et de se projeter ensuite. Il s’agit de clients types de l’entreprise qui seront en situation d’utilisation du site de celle-ci. À partir de leur expérience et de leurs retours, l’UX designer aura des notes de satisfaction et aussi d’insatisfaction. Il lui reviendra alors de passer sur les différentes pages du site pour les optimiser, de sorte à fluidifier la navigation.

Analyser les données quantitatives

Dans le cadre de l’audit UX d’un site, il est impératif de collecter des données quantifiées. Sur ce point, l’UX designer veille à ne pas se disperser en utilisant des données précises. L’objectif est d’estimer le taux de rebond de chacune des pages du site. Cela permet de détecter éventuellement un problème particulier sur celles-ci. Il existe des outils utilisables pour ce travail. C’est le cas de Monster Insights, qui est très souvent privilégié lorsqu’on trouve que Google Analytics est lourd à gérer.

Pour analyser les données quantitatives, la prise en compte des mots-clés et du flow est recommandée. Concernant les mots-clés, l’UX designer considère ceux qui sont fréquemment utilisés pour avoir accès à vos pages afin de les positionner de façon visible. Quant au flow, c’est-à-dire au cheminement des internautes, il est nécessaire de se poser des questions pour mieux l’appréhender : est-ce que les utilisateurs passent de la page d’accueil à la page produit et ensuite à la page panier ? Est-ce que les utilisateurs ont l’habitude de quitter votre site dès qu’ils arrivent sur la page produit ? Si c’est le deuxième cas qui est constaté, des corrections seront apportées par l’UX designer à la page produit afin de retenir les visiteurs.

S’assurer que le site est optimisé pour la navigation sur mobile

Aujourd’hui, les internautes misent plus sur le mobile quand ils naviguent sur internet. Plus de 60% d’entre eux passent leur temps sur un smartphone lors de leurs activités digitales.  Cela dit, dans la cadre d’un audit UX, il est impératif de vérifier que le site est responsive et donc optimisé pour la navigation sur mobile. Mais le travail ne s’arrête pas là. Il est aussi important de contrôler le temps de chargement du site sur mobile. Il existe des outils que l’UX designer utilise pour tester la vitesse d’un site sur smartphone. Suite à cet exercice, il peut découvrir des zones qui ne sont pas ergonomiques, rendant la navigation moins agréable. 

En outre, il est bon de vérifier le poids des images quand la navigation est faite sur mobile. Si des images trop lourdes sont utilisées, le temps de chargement sera long. Ce qu’il faut faire alors est de les compresser systématiquement.

Compil des analyses et optimisations

À ce stade, l’audit UX du site est terminé. L’UX design est censé avoir identifié les éventuels problèmes du site et s’emploiera à les résoudre. À cet effet, il est recommandé de les classer sur un graphique avec 2 échelles : niveau de faisabilité et niveau de valeur.

L’UX designer fournira des recommandations dans son rapport final. On y retrouve à la fois les informations obtenues lors de l’audit et les optimisations qui s’imposent pour améliorer le site internet. Ces recommandations peuvent prendre différentes formes, telles que des mockups, des wireframes, des personas ou encore des prototypes. En optimisant l’expérience utilisateur, l’UX designer fera bénéficier au site un meilleur taux de conversion et une fidélisation des clients.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici